Hattori Boutique
Vente en ligne
Facebook
Pinterest
Instagram

Actualités et mode - Boutique Hattori à Nice

Quand la mode s'engage.
14 octobre 2019
Facebook
Pinterest
Instagram

L'industrie de la mode est devenue un véritable engrenage.

Les soldes, les ventes privées, le black friday, devenu les black days... Comme son nom l'indique, nous vivons des jours noirs...

Les gens sont poussés de plus en plus à la consommation par la technique de l'obsolescence programmée, les vêtements sont produits au détriment des valeurs humaines, ils sont mal conçus, leur mauvaise qualité fait que nous sommes, toujours, obligés d'acheter, encore et encore.
Lorsque nous achetons la mode, l'idéal serait de viser l'intemporalité plutôt que la tendance (Wright label est une belle marque qui détient cette valeur). Ne vaudrait-il pas mieux acheter moins mais acheter bien ?
Pour certains magasins et créateurs de mode, participer aux soldes revient à participer à un système qui ne tourne pas rond mais la plupart y sont contraints, c'est juste une question de survie économique, car oui, nous avons tous besoin d'argent pour vivre.
Il existe des solutions pour se sortir de ce système : la création de marques aux justes prix.

Le juste prix d'un vêtement, c'est un vêtement qui a été fabriqué dans le respect de l'homme et de l'environnement, qui ne se base pas sur une logique capitaliste mais humaine.

Aujourd'hui, la plupart des gens sont mal habitués, acheter un t-shirt à 5 € chez Primark est devenu monnaie courante et c'est une solution de facilité. Et, en même temps, cela rend la mode et la tendance accessible à tous. Nous marchons sur la tête.

Il est certain que la non-durabilité dans la mode permet à certains d'accroître leurs bénéfices, la recherche du profit est plus importante que le respect de ce que nous sommes.

Depuis quelque temps, les créateurs de mode s'engagent et disent Stop! Certains essayent de se sortir de cet engrenage.

Les marques émergentes qui souhaitent fuir ce système, cette cadence infernale, propose une alternative, le recyclage ou l'up-cycling, "rien ne se perd tout se transforme". Aujourd'hui, 70% des consommateurs sont prêts à payer un vêtement plus cher s'il correspond à leurs valeurs.

Dans la mode, il y a des précurseurs, comme Stella McCartney, pionnière de la mode eco-friendly ou Ronald Van der Kemp qui recycle toutes ses collections haute couture.

Chez Hattori boutique à Nice, nous sommes aussi fière de représenter de jeunes créateurs de notre région, qui eux aussi, ont une démarche éthique, il faut les soutenir. Ces créateurs qui se battent pour leurs convictions, c'est comme un message d'espoir.

La mode n'est rien d'autre que le reflet de la société dans laquelle nous vivons; la prise de conscience est nécessaire.

Les mentalités évoluent, l'être humain se remet en question, la slow fashion est en route.

The Marc Jacobs.
14 octobre 2019
Facebook
Pinterest
Instagram

On ne présente plus Marc Jacobs, il est l'un des créateurs de mode les plus talentueux de sa génération, sa renommée est internationale, il l'a doit, en grande partie, à son talent et à son audace ;
Aussi, grâce à son travail, en tant que directeur artistique, pour Louis Vuitton de 1997 à 2013. Lors de ces multiples défilés, on ne peut que remarquer son imaginaire incroyable et son don pour mélanger les styles et les époques.

Sa maroquinerie, de grande qualité, est très appréciée par les femmes à travers le monde.

Quatre ans après l'arrêt de Marc by Marc Jacobs ( et ce malgré de fortes ventes), le créateur américain offre à sa ligne principale une nouvelle petite soeur baptisée "THE MARC JACOBS", en référence à son pseudonyme sur instagram.

Marc Jacobs avait envie de changement et de surprendre, son pari est réussi.

La nouvelle marque propose des sweats grunges (un clin d'oeil à son défilé, en 1990, pour Perry Ellis, qui avait scandalisé la maison mais ravies les acheteuses et la presse). On retrouve aussi de belles collaborations : avec le New York magazine, Olympia Le Tan, Peanuts ...

L'accessoire le plus dingue de cette nouvelle ligne est sans doute le collant bi-couleur. On l'adore!

Il fait définitivement parti des coups de coeur Hattori ,ainsi que son pull grunge rayé (parce qu'on adore Nirvana), The disco dress (la parfaite robe pour une nuit endiablée), the victorian blouse (une magnifique blouse féminine qui se décline en blanc et en noir, à associer avec un jean), et bien sûr ses sacs : The pillow bag et l'incontournable Snapshot.

De Mode et d 'Humeurs

                          par Cécilia Russo

           

            17 mai 2018

 

L'habit ne fait pas le moine ? Mais il y contribue à tout point de vue ! Ces petits bouts de tissus, ces sacs à nos bras, ses souliers à nos pieds...en disent beaucoup des aspirations de notre société. La mode est l'industrie qui prend le pouls chaque jour de nos changements d'humeurs, d'ambitions et d'usages pour s'y adapter non sans audace.

Cette saison, ce sont trois courants qui nous ont emporté et qui reflètent assez bien l'état d'esprit qui nous habite ces temps-ci : un besoin de s'affranchir d'un monde qui nous oppresse trop. Comment ? Chacun son échappatoire, chacun son style. Certains voient la mode en rimes, comme un poème; d'autres comme un étendard qu'on brandit dans les rues; et puis certains l'imaginent comme un ailleurs, sans limite de genre ou de temps.

 

Il y a d'abord ceux pour qui le vêtement est une ode à l'art, dont la vocation est d'émouvoir et de s'assumer comme un signe extérieur de richesse intérieure; ceux-là pourront être embarqués cet été dans les mondes poétiques du chouchou Jacquemus ou de l'expressif Dries Van Noten. 

Le premier, dont on ne cite même plus les références à Matisse, s'inspire à la fois des étals du souk et des soirées après plage pour concevoir des lignes de vêtements dans lesquelles il insiste toujours à voir sourire les femmes.

Ce même sourire, c'est celui qu'invoque Dries Van Noten pour parler de cette femme optimiste qu'il aime habiller, en s'inspirant des couleurs et des collages de chef d'oeuvre Les Demoiselles faisant leur toilette de Picasso. La mauvaise nouvelle c'est que vous ne pourrez certainement jamais vous offrir un Picasso, mais la bonne, c'est que vous pouvez retrouver la collection de Dries Van Noten en boutique !  

Une autre école suggère que c'est à travers l'essence de la rue que la mode s'exprime le mieux. 

De nos jours, l'agora est devenue autant un lieu de streetstyle que d'activisme, symbole d'une génération qui veut vivre la mode dans sa formule la plus authentique et sincère : populaire ! Alors, il n'est plus étonnant de voir maintenant arriver des chefs de file ultra médiatiques comme Virgil Abroh, fondateur de Off-White, à la tête de grandes maisons comme Louis Vuitton (comme une tentative de démocratisation ?).

Chez Hattori, on a notre petit chouchou avec Damir Doma qui a collaboré une nouvelle fois avec la marque italienne Lotto pour une collection d'athleisure chargée de références sportwear et de gros logos. Ce n'est pas un hasard quand on sait que le créateur a grandi et gagné ses galons de designer entre Munich, Berlin et Anvers, des hauts lieux de la street culture.

Place maintenant aux plus décadents du genre vestimentaire, aux plus fantasques qui n'hésitent pas à accumuler les inspirations et les codes pour donner une vision opulente de notre monde. Alessandro Michele, directeur artistique à l'origine de la renaissance de Gucci est assurément un de ceux-là. Il n'y a qu'à voir la tenue réalisée pour la chanteuse Lana Del Rey à l'occasion du Met Gala 2018 pour s'en persuader  !

Et les plus décalés chez Hattori boutique , ce sont finalement les designers d'accessoires !

Mention coup de coeur pour la marque Le Specs et ses lunettes de soleil Ashanti pour voir la vie en rose ou Adulation si on est d'humeur plus gold... on n'habite pas la Côte d'azur pour rien !

A chacun son style, à chacun sa silhouette made by Hattori !                                                                                                                                                                                                 PS. nous on aime changer d'humeur comme de chemise...

 

Dries Van Noten - Collection Spring/Summer 2018     
12 mars 2018
Facebook
Pinterest
Instagram

Pour les collections Printemps/Été, Audrey et Isabel accueillent Dries Van Noten parmi leurs créateurs.

 

Doué d'une maîtrise technique incroyable, il crée lui-même la majeure partie de ses tissus ce qui lui permet d'expérimenter sans cesse

pour pouvoir nous proposer une multitude d'imprimés géométriques, ethniques, floraux.

On retrouve ses broderies qui font partie intégrante de ses créations.

De ce travail acharné ressort des collections uniques avec un mélange de couleurs, de motifs, de matières qui

saison après saison restent nobles et luxueuses et qui se portent au fil du temps sans jamais se démoder.

 

 

Cet été, le drapé est à l'honneur grâce à un savant jeu de foulards superposés sur des hauts, vestes, pantalons

ou encore des jupes et des shorts.

 

Vous l'aurez compris, Dries Van Noten, c'est l'élégance intemporelle, le porter c'est être féminine, forte et indépendante.

Lotto x Damir Doma
7 mars 2018
Facebook
Pinterest
Instagram

Le créateur croate Damir Doma signe, pour la saison printemps-été 2018, une collection capsule avec Lotto sport.

C'est la 1ère fois que la marque de sport, culte dans les années 90, collabore avec une griffe.

Il s'agit donc d'une collaboration inédite avec des pièces en éditions très limitées qu'il nous présente lors de son défilé à Milan.

Ce "revival" devrait séduire les collectionneurs de baskets, appelés aussi "sneakerheadz" et tous les amoureux de sportswear.

Dans ce but Damir Doma a plongé dans les archives de la marque afin de la remettre aux goûts du jour.

Il y ajoute sa patte et nous propose une sélection de tee-shirts à logos, de chasubles, de vestes coupe-vent, de sweats, de sneakers à mixer avec des pièces plus minimalistes de sa ligne de prêt-à-porter.

Une collection qui s'adresse à l'homme et à la femme.

Ci-dessous, une paire de baskets blanches Lotto x Damir Doma "Flor L men's sneakers"

Des baskets "normcore", usées, comme si elles avaient trop souvent foulées les terrains de foots ou de tennis.

Ce sont ce type de sneakers que l'on voit beaucoup aux pieds des hommes en ce moment, elles ont été souvent aperçues dans la rue lors de la fashion week "fall-winter 2018", à porter avec un ensemble costume élégant pour un effet décalé.

Avec cette collection, le jeune créateur Damir Doma, se place pile poile dans la tendance du moment, surfant sur la vague des collaborations entre marque de luxe et de streetwear.

Collection en éditions limitées, exclusivité en France, Hattori boutique à Nice.

Mathieu Alary - Fantasmagorie et chimères.
1 février 2018
Facebook
Pinterest
Instagram

Mathieu Alary réalise un travail de dessins et d'installations qui prend source dans les chambres des merveilles de la renaissance et autres cabinets de curiosité.

Ses dessins à l'encre de chine sont des compositions raffinées et complexes dont les sujets relèvent de la notion de désirs.

La série "Fantasmagories" représente le sexe des plantes, ainsi il nous invite à nous poser des questions sur la nature et le rapport des hommes aux plantes et l'hermaphrodisme.

Technique de sérigraphie encre de chine sur tissu.

Dans son interprétation personnelle de l'ouroboros, emblème de l'éternel retour et du caractère cyclique du temps, on peut apercevoir un visage humain et un cheval, fort symbole mythologique.

Ouroboros - Sérigraphie sur plexiglas, éclairé par un néon bleu nous laissant percevoir différentes formes et interprétations.

La série "Fantasmagorie" ainsi que l'ouroboros sont disponible chez Hattori boutique, jusqu'au 15 mars 2018.

 

Hattori boutique, magasin de vêtement hommes et femmes et concept store à Nice, propose des collections et des pièces uniques de créateurs ainsi que des oeuvres d'artistes.

10 rue Catherine Ségurane
06300 Nice
04 93 56 22 92
Facebook
Pinterest
Instagram
Hattori Boutique

Collections de créateurs indépendants dans votre magasin à Nice,
Hattori Boutique, la mode de demain avec élégance, tendance, et originalité.